Les différents types de café

Espresso, cappuccino, latte machiatto...

Vous vous sentez perdu dans tous ces noms pour désigner un café???

Pas de panique, on va vous expliquer tout ça!

Il faut savoir que le café est une source de désaccords sur à peu près tous les points d'une recette: meilleur profil aromatique, quantité d'espresso en tasse, ajout de lait ou non...

Nous allons donc vous donner des chiffres à titre purement indicatif! 
Rien ne vous empêche de faire vos propres recettes. Après tout, le café est une passion, un art qui tient éveillé des milliers de personnes et qui est personnalisable de bien des façons!

Comme on dit chez Ma Caféine, à chacun sa dose!

 

Espresso

L'espresso est surtout connu pour être court et puissant. Un bon espresso est reconnaissable à la puissance de ses arômes, à son équilibre entre corps et amertume, et à sa belle crema.
  • 30 ml d'espresso

Ristretto

Le ristretto, appelé aussi café serré, est préparé avec la même quantité de café qu'un espresso simple, mais avec 2 fois moins d'eau.
Vous obtenez ainsi un café plus intense, mais avec moins d'amertume qu'un espresso.
  • 15 ml d'espresso

Cortado

Le cortado accentue et réhausse la saveur d'un espresso.
L'ajout du lait (non moussé mais juste chauffé à la vapeur) vient tempérer les arômes et la texture de l'espresso sans prendre le dessus, donnant une boisson dense et savoureuse.
  • 60 ml d'espresso

  • 30 ml de lait non moussé

Lungo

Le café lungo (ou café long) est l'inverse du ristretto.
Même quantité de café moulu qu'un espresso, avec 2 fois plus d'eau!
Vous obtenez ainsi un café dit "filtre", moins intense et moins aromatique qu'un espresso, et plus clair.
  • 90 ml d'espresso moins concentré

Americano

L'americano (ou café américain) est un café à base d'espresso qui se rapproche d'un lungo, mais auquel on rajoute de l'eau chaude. 
L'intensité et la teneur en caféine sont à peu près semblable à un café filtre, mais l'americano présente plus de corps, avec des arômes plus riches et une acidité plus soutenue.
La légende raconte que les soldats américains basés en Italie pendant la Seconde Guerre Mondiale auraient ajoutés de l'eau à l'espresso local pour retrouver l'intensité du café filtre de chez eux.

  • 60 ml d'espresso

  • 90 ml d'eau chaude

Cappuccino

Il est composé d'un double espresso et de lait chaud, finissant sur une mousse de lait. Il est d'ailleurs parfois saupoudré de cacao.
C'est un café doux et mousseux, qui possède l'histoire la plus ancienne, ses origines remontant au moins au XVIIIe siècle à Vienne.
Il était préparé à l'époque avec un café filtre très fort, de la crème fouettée et diverses épices.
Son nom original allemand est kapuziner, il fait référence aux robes marrons des moines capucins.

  • 60 ml d'espresso

  • 60 ml de lait chaud

  • 60 ml de mousse de lait

Café Macchiato

Macchiato signifie tacheté/moucheté en italien.
C'est une recette subtile, idéale pour atténuer les caractéristiques connues d'un espresso, à savoir l'intensité et l'amertume.
Un peu de mousse de lait apporte un peu de douceur à votre café, sans pour autant le noyer dans du lait.
L'espresso reste bien présent en bouche, le lait ne sert qu'à le mettre en valeur.
  • 60 ml d'Espresso

  • 30 ml de mousse de lait

Café latté

A la différence du cappuccino, le café latté contient plus de lait chaud, avec très peu, voire pas du tout, de mousse de lait.
Attention cependant, si vous demandez un latté en Italie, il y a de grande chance de vous voir apporter un simple verre de lait!
  • 60 ml d'espresso

  • 90-180 ml de lait chaud

  • mousse de lait (au choix)

Café au lait

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un café filtre auquel on rajoute du lait chaud.
  • 150 ml de café filtre frais

  • 150 ml de lait chaud

Flat White

C'est un petit nouveau dans l'univers du café!
Préparé à partir de ristretto bien corsé (souvent double) et de lait moussé que l'on verse dans le café.  Sa mousse plus légère et plus veloutée que pour le cappuccino permet de conserver la crema.
Il faut donc un lait suffisamment gras et riche pour produire une mousse onctueuse, caractéristique première du flat white.
Un beau challenge pour les Baristas.
  • 30 ml de double ristretto

  • 150 ml de mousse de lait

Mocaccino

Une base d'espresso à laquelle on peut ajouter du chocolat au cours de la préparation ou bien mélanger du cacao en poudre à l'espresso avant de verser le lait. On peut aussi remplacer une partie du lait chaud par du chocolat fondu. Il existe plusieurs façons de le préparer selon vos goûts. Vous pouvez ainsi utiliser du chocolat noir (plus amer), du chocolat blanc (plus sucré), ou même mélanger les deux pour une boisson marbrée!
Vous pouvez ensuite le décorer par de la mousse de lait, des copeaux de chocolats, des mini-guimauves...
C'est une boisson pour les gourmand(e)s!
  • 60 ml d'espresso

  • 150 ml de lait chaud

  • 1 à 2 cuillères à thé de cacao

Irish coffee

La particularité de ce café? La crème épaisse et froide qui flotte sur le café chaud, sucré et alcoolisé.
Un véritable délice!
L'Irish coffee a été créé en 1940 à l'aéroport de Shannon, Irlande, après l'annulation d'un vol pendant une nuit d'hiver particulièrement froide. Joe Sheridan, patron d'un café local, a eu alors l'idée d'ajouter du whisky dans le café qu'il servait aux passagers frigorifiés. Lorsqu'un des passagers, réchauffé et réconforté, lui demanda si il s'agissait d'un café brésilien, il répondra sûr de lui que c'est un café irlandais!
Un barman américain recréera ensuite la recette en 1950.

  • 150 ml de café filtre noir
  • 60 ml de whisky irlandais
  • 60 ml de crème
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux

Café viennois

Pour ce café, deux doses d'espresso bien fort, surmontées d'une bonne couche de crème fouettée (froide), et saupoudrées de cacao.
En comparaison avec l'Irish coffee, c'est un café plus court et plus amer.
Le café viennois est une boisson emblématique des cafés de Vienne, en Autriche. Ce sont de véritables institutions gastronomiques, ils sont même inscrits par l'Unesco au patrimoine culturel.

  • 60 ml d'espresso

  • Crème fouettée

Affogato

C'est un dessert italien obtenu en versant de l'espresso sur une boule de crème glacée à la vanille!
Il vous faudra simplement un bon espresso serré et une crème glacée d'excellente qualité pour impressionner vos invités!
On peut aussi ajouter un peu de liqueur (habituellement de l'amaretto) ou du sirop (si on ne veut pas d'alcool).
Très joli à regarder, la glace fondante, mélangée au café, dessine de jolis motifs.

  • 60 ml d'espresso

  • 1 boule de glace à la vanille

 

Lexique utilisé:

Acidité: Le café étant un fruit, il est riche en sucre, et en acidité. La plupart des variétés de café sont acides, avec un pH moyen de 4,85 à 5,10.
L’acidité et l'amertume sont souvent confondus. Pour faire simple, l'acidité "pique", c'est un goût que l'on retrouve dans le citron, la pomme ou encore le vinaigre.
Une acidité équilibrée, et une douceur présente en tasse est signe d'un café de qualité. Elle est surtout présente dans les 100% arabica.

Amer / amertume: L'amertume est un des quatre goûts fondamentaux, tout comme l'acidité. On le détecte à l'arrière de la bouche, il est souvent présent dans les torréfactions foncées, et les cafés à dominante robusta. Il peut être accompagné d'une bouche sèche, et donne au goût une sensation âpre.

Arôme / aromatique: Odeurs, saveurs qui émanent d'un café infusé. Les arômes se développent au moment de la torréfaction sous l’effet de la chaleur. Ils stimulent l'odorat et le goût, contribuant grandement au plaisir de dégustation d'un café.

Barista: Spécialiste de la préparation du café et de ses différentes recettes, comme le flat white ou le cappuccino. C'est le sommelier du café qui possède une connaissance étendue du café, des mélanges de café, de l'expresso, de la qualité, des variétés de café, du degré de torréfaction, de l'extraction du café, de la préservation, du latte art...

Corps: C'est une impression physique en bouche. Le corps du café indique une certaine lourdeur, épaisseur en bouche, et qui donne des sensations sur la langue. On parle d'un café qui a du corps souvent pour les torréfactions noires

Corsé: Un café corsé comporte plusieurs arômes et saveurs qui se ressentent en bouche.

Crema: La crema est une mousse onctueuse couleur caramel présente sur le dessus d'un bon espresso. Il s'agit en réalité du gras du café provenant de l'extraction de l'huile des grains au moment de l'infusion.

Filtre:

Intense: Un espresso est intense quand il a un corps bien présent, une saveur riche et un ressenti aromatique significatif. 
Une échelle est normalement utilisée pour définir les niveaux d’intensité :

  • 1 à 4 : café à corps léger avec une saveur délicate.
  • 5 à 7 : café équilibré, riche en saveurs.
  • 8 à 10 : café à corps rond aux arômes généreux.

Serré: Il s'agit d'un café fort, le plus souvent un expresso, préparé avec la dose de mouture habituelle, mais en utilisant moins d'eau. On dira donc un espresso serré si on met un peu moins d'eau.

Texture: La texture d'un café est ce qu'il nous fait ressentir physiquement en bouche, comme quand on dit qu'il  a du corps par exemple.

Bon à savoir:

Doppio: double en italien

CaféRecettes

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés