Le café et ses effets sur la santé

Le café et ses effets sur la santé

La recherche, toujours plus intense et rigoureuse de ces vingt dernières années, a permis de mettre en lumière plus simplement les bienfaits de ce nectar noir qu'est le café. Et oui, il existe une multitude de bienfaits à consommer du café, allant de l'apport en énergie au bien être quotidien, en passant par la prévention de certaines maladies cardiovasculaires ou de certains cancers. Il reste cependant important de limiter sa consommation quotidienne.

Voici donc quelques effets de la caféine sur notre corps:

  • La digestion
  • Les performances physiques
  • Le diabète de type 2
  • Le cancer
  • La grossesse

La digestion

On connait tous cette habitude de prendre un petit café à la fin d'un repas. Et bien cette habitude est aussi un bon point pour votre digestion. En effet, le café favorise la digestion puisqu'il agit sur la sécrétion d'acides gastriques, mais aussi sur les sécrétions biliaires et pancréatiques, et sur la motricité du côlon (efficace contre la constipation), le tout grâce à la caféine.

Il faut savoir que les effets peuvent être variables en fonction du degré de torréfaction de votre café. En effet, un café très torréfié, ayant un taux élevé de N-méthylpyridinium, a tendance à diminuer la sécrétion gastrique et donc à ralentir la digestion.

De plus, il est bien connu que notre estomac est considéré comme notre deuxième cerveau. Une équipe suisse a voulu examiner l'effet du café sur notre flore intestinale. L'étude, basé sur 16 sujets adultes en bonne santé, portait à voir les résultats sur la flore intestinale après la consommation journalière de trois tasses de café, le tout pendant trois semaines. Le résultat a été une augmentation de l'activité métabolique et du nombre de bifidobactéries, une bactérie aux effets bénéfiques reconnus.

Le café et la digestion

Le café et les performances physiques

Et bien oui, le café, ou plus précisément la caféine, est bonne pour les performances sportives! On la trouve d'ailleurs dans de nombreuses boissons énergétiques et isotoniques.

De nombreuses études montrent que les athlètes qui consomment de la caféine avant un événement sportif sont capables d'aller plus vite, d'être plus endurant et de récupérer plus rapidement que ceux qui ne bénéficient pas du coup de pouce de cette merveilleuse molécule. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des joueurs de soccer consommer du maté avant et après leur game.

Aussi, la caféine booste donc votre système immunitaire. Juste après l'absorption d'un café, la température corporelle augmente, car la caféine stimule la thermogenèse, qui elle, provoque la combustion de calories. Le café augmente rapidement la pression artérielle. 


Le café et le diabète de type 2

Les études sur de grandes populations démontrent un effet significatif de la consommation régulière de café sur la diminution du risque de diabète de type 2, et ce même sur une consommation modérée.

La caféine ne serait pas la cause d'une action quelconque sur le diabète, puisque la plupart des études ont mis en évidence un effet similaire pour le café et le décaféiné. Cela viendrait donc d'autres composants du café, probablement les antioxydants, les acides chlorogéniques et quiniques. Ceux-ci agissent notamment sur le stress métabolique responsable de la résistance de l'insuline.

Des chercheurs de l'institut American Chemical Society ont découvert que les personnes buvant au moins quatre tasses de café par jour réduisaient de 50% leurs chances de développer un diabète de type 2. Par la suite, avec chaque tasse supplémentaire, le risque est encore réduit de 7%.


Le café et le cancer

Il existe des rumeurs comme quoi le café serait un déclencheur à certains cancers.

Commençons déjà par mentionner que selon des études récentes, le café ne serait pas cancérigène, mais il faut cependant faire attention à sa température. 

En effet, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), boire du café ne favoriserait pas le développement de tumeurs malignes, mais c'est la température de la boisson qui serait en cause. Une boisson chaude, café ou autre, consommée à 65°C ou plus serait "probablement cancérogènes".

L'OMS a également rassuré sur la consommation de café et de yerba maté et ne les classe plus dans la catégorie des aliments considérés comme « peut-être cancérogène ».

Si vous êtes une femme, le café réduirait les chances de développer un cancer de la peau. L'hôpital Brigham and Women de Boston et l'école de médecine d'Harvard ont suivi 112 897 hommes et femmes sur une période de plus de 20 ans et, selon leurs conclusions, les femmes buvant au moins trois tasses de café par jour sont beaucoup moins enclines à développer un cancer de la peau que celles qui n'en boivent pas.


Le café et la grossesse

L'hydratation est très importante pendant la grossesse. Il est important de beaucoup boire, soit 2 à 3 litres par jour. Ce n'est pas un secret, boire régulièrement permet une bonne hydratation, et il facilite aussi l’élimination des déchets du corps de la mère et de celui du bébé dans l’urine. 

Le café et le thé sont pourtant déconseillé. En effet, la caféine stimule le système nerveux de la femme et du fœtus. Si elle est consommée en trop grande quantité, la caféine peut causer des palpitations et de la nervosité, mais aussi perturber le sommeil. La grossesse peut rendre la femme enceinte plus sensible aux effets de la caféine. Par ailleurs, une consommation excessive accroît le risque de fausse couche et de naissance prématurée.

Il est donc recommandé pour une femme enceinte de ne pas dépasser 300 mg de caféine par jour, soit l’équivalent d’un peu plus de deux tasses de café de 237 ml (huit onces). Cette quantité inclus toutes les sources naturelles de caféine, notamment les herbes comme le guarana et le yerba mate, mais aussi les thés à fort taux de caféine comme le thé vert, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes.

Il est donc bon de savoir que:

  • une tasse de 250 ml de café filtre contient en moyenne 179 mg de caféine.
  • un espresso de 30 ml contient de 30 à 90 mg de caféine.
  • une tasse de 250 ml de thé noir en sachet contient 50 mg de caféine.
  • une tasse de 250 ml de thé vert contient 30 mg de caféine.

Il faut aussi bien faire attention aux grands formats vendus dans les comptoirs à café type Starbucks. Certains peuvent contenir jusqu’à 600 ml de café, dépassant largement la quantité de caféine recommandée durant la grossesse.

À noter qu'il ne vaut mieux pas boire un café ou un thé pendant ou tout de suite après le repas. Ceux-ci renferment des substances qui nuisent à l’absorption du fer et du calcium.

Mais il reste toujours l'option du décaféiné, à l'eau bien sûr! 

la grossesse et le café

En conclusion

La consommation de café et de caféine a ses bons et ses mauvais effets. 

Une revue très récente conclut que les effets positifs pour la santé de la consommation modérée de café l'emportent largement sur de potentiels effets négatifs (Pourshadidi, 2016)

Vous pouvez donc continuer à siroter votre café sans vous sentir coupable et profiter de tous ces bienfaits.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Vous partager notre passion

Le blogue Ma Caféine est fait pour vous partager notre passion, nos conseils, nos recettes ou encore nos idées cadeaux.

Produits populaires

Nektar Torréfacteur | Boîte à caféNektar Torréfacteur | Boîte à café
Nektar Torréfacteur | Boîte à café
$19.99
La Boîte Bien ÊtreLa Boîte Bien Être
La Boîte Bien Être
$60